Connect with us

POLITIQUE

RDC-Expulsion de Karega : Daniel Shekomba parle d’une réaction folklorique

L’ambassadeur du Rwanda, Vincent Karega, a été expulsé du pays suite notamment à la persistance de Kigali « à agresser la RDC et à appuyer le mouvement terroriste du M23 ».

C’est la décision prise par les autorités congolaises au cours de la réunion élargie du Conseil supérieur de la défense dirigée samedi par le président Félix Tshisekedi. Alain-Daniel Shekomba, l’ancien candidat à la présidentielle de 2018, estime que cette décision est folklorique et Kinshasa est en train de « tourner en rond ».

« L’expulsion de l’ambassadeur rwandais n’est rien d’autre qu’une réaction Folklorique, comme d’habitude en RDC », réagit Daniel Shekomba. « Quel est l’avantage stratégique qu’offre cette expulsion aux FARDC ? », s’interroge-t-il. Le président ne doit pas laisser la rue dicter ses décisions », fait-il savoir.

Pour Shekomba, si le gouvernement congolais était « sérieux », la seule décision qui devait être prise est: « la déclaration de la guerre officiellement avec le Rwanda, comme, le gouvernement affirme que la RDC est attaquée par le Rwanda ».

D’emblée, il a réitéré sa proposition sur la paix dans l’Est de la RDC qui consiste, explique-t-il, à : « confier la charge de la gestion des opérations militaires à Joseph Kabila, renforcer les FARDC avec une compagnie militaire privée et augmenter la rémunération des militaires ».

L’article 143 de la Constitution dipose que » le président de la République déclare la guerre sur décision du Conseil des ministres après avis du Conseil supérieur de la défense et autorisation de deux Chambres (du Parlement). Il en informe la nation par un message. Les droits et devoirs des citoyens, pendant la guerre ou en cas d’invasion ou d’attaque du territoire national par des forces de l’extérieur, font l’objet d’une loi ».

Le Conseil supérieur de la défense a remercié samedi le peuple Congolais pour l’élan de solidarité et de patriotisme manifesté à l’endroit de l’armée et des populations touchées par cette agression. Il a annoncé que le président Félix Tshisekedi s’adressera à la nation dans les prochains jours.

Nicolas Kayembe

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *