Connect with us

SOCIETE

En RDC, un députe national envisage d’interdire la cigarette dans certains lieux publics.

Environ un Congolais sur cinq fume quotidiennement. Près d’un parent fumeur sur deux le fait encore régulièrement en présence de ses enfants.

Afin d’accélérer le passage à une société sans tabac, le député national Édouard Kiove envisage d’interdire de fumer dans certains lieux publics à travers la déposition de sa proposition de loi portant ” interdiction de fumer dans les lieux publics”, au bureau de l’Assemblée nationale.

A en croire cet élu, une fois que sa proposition adoptée, celle-ci va viser à limiter des espaces pour des fumeurs.

« Je crois que c’est une proposition qui voudrait simplement limiter dans les espaces publics, là où les fumeurs peuvent fumer parce que, vous vous souviendrez que dans notre constitution, le droit à la santé est garantie », s’est argumenté Édouard Kiove.

Bannir de plus en plus la cigarette de l’espace public afin de la dénormaliser aux yeux du jeune public, est une belle option. La question se pose désormais à savoir si la Chambre basse du parlement va adopter ladite proposition de loi et ensuite, sa mise en pratique par la population congolaise.

Il faut dire que chaque année, l’industrie du tabac est responsable de plus de 8 millions de décès, de la destruction de 600 millions d’arbres, 200 000 hectares de terres, de la perte de 22 milliards de tonnes d’eau et de l’émission de 84 millions de tonnes de CO2, selon L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans son communiqué de presse publié en mai dernier, à Genève en Suisse.

Nicolas Kayembe

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *