Connect with us

SOCIETE

Élections 2023 : le CSAC dit non à la campagne électorale précoce !

A la veille des élections générales prévues le 20 décembre 2023, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) promet des « sanctions exemplaires » conformément à la loi, à l’endroit des médias, des professionnels du métier et des acteurs politiques qui vont se livrer à la campagne électorale précoce.

Son président, Christian Bosembe l’a déclaré, le 15 décembre, dans une session extraordinaire.

Aux professionnels des médias, CSAC interdit tout message de campagne électorale précoce au cours de leurs prestations médiatiques et présentation des candidats en dehors du cadre officiel relevant de la compétence de la CENI. Il demande en outre de recadrer promptement tout invité qui “verse dans la campagne électorale précoce”.

Quant aux médias, poursuit le CSAC, de ne pas diffuser les émissions, programmes ou magazines contenant des messages ou communications de campagne électorale précoce.

Et pour ce qui est des acteurs politiques, cet organe de régulatio interdit tout message ou communication de campagne électorale précoce à travers les médias et présentation des candidats.

Selon le calendrier électoral tel que publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la campagne électorale pour les candidats président, députés nationaux et provinciaux, est prévue du 19 novembre au 28 Décembre 2023, soit deux jours avant la date butoire pour ces échéances.

 

Nicolas Kayembe

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *