Connect with us

POLITIQUE

Matadi/Kongo central: les nouveaux bourgoumestres de Nzanza à pied d’oeuvre

Après leur nomination en qualité de Bourgoumestre et Bourgoumestre adjoint de la commune de Nzanza dans la ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, Nana Esther Lelo et Michel Mingiele ont pris officiellement pris leurs fonctions jeudi 5 janvier dernier au terme d’une cérémonie de remise et reprise.

Les d’eux autorités municipales qui ont remercié le Président de la République pour le choix porté sur leurs modestes personnes,, ont promis de travailler pour le développement de cette importante commune.

Samedi 7 janvier, Esther Lelo et Michel Mingiele ont effectué une première descente au grand marché de Nzanza pour se rendre compte de l’ effectivité des travaux de salubrité “Salongo”. C’était également une occasion pour les deux personnalités d’être en contact direct et communier avec leurs administrés. Un motif de joie et de satisfaction pour les vendeurs de ce marché qui ont manifesté leur reconnaissance au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi de placer pour la toute première fois, une femme à la tête de cette commune.

Aussitôt installés, la bourgoumestre Nana Esther Lelo et Michel Mingiele son adjoint font de la lutte contre l’insalubrité leur cheval de bataille. Un des objectifs majeurs de leur mandat. Malheureusement le constat était amer et désolant. Les activités au marché avaient commencé sans aucun respect du Salongo instauré par l’autorité.

Profitant de cette occasion Nana Esther Lelo et Michel Mingiele ont sensibilisé les vendeurs de ce marché à lutter contre l’insalubrité dans leur environnement tout en les appelant au respect de lois établies.

“Désormais nous allons travailler pour rendre notre milieu sain parce que nous allons faire une administration de proximité pour résoudre les problèmes de la population de Nzanza”, a lâché le bourgoumestre adjoint. Michel Mingiele a appelé toutes les forces vives à se joindre à eux pour relever les défis et travailler pour l’émergence de leur communauté. Nana Esther Lelo a quant elle invité la population de Nzanza à s’impliquer pour le développement de leur entité comme le souhaite le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans son projet de développement de 145 territoires.

J.B

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *