Connect with us

SOCIETE

Beni attentat terroriste: outre un sujet Kenyan arrêté, un kamikaze détecté parmi les blessés

Les enquêtes se poursuivent à la vitesse grossière par les forces armées de la République Démocratique du Congo FARDC après l’attentat terroristes ADF dimanche 15 janvier courant à l’église CEPAC au poste frontalier de Kasindi, groupement Basongora, secteur de Ruwenzori, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Tenez, après l’arrestation d’un sujet kenyan ce même dimanche par les services spécialisés, l’armée annonce avoir enregistré un kamikaze parmi les blessés dans un état de santé critique qui a été évacué à Beni pour une prise en charge.

Cette annonce est du porte parole des opérations Sokola1 grand Nord le capitaine Antony Mwalushayi qui précise par ailleurs que le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu le lieutenant général Ndima Kongba Constant a effectué une mission sur place à Kasindi pour suivre de près la situation mais aussi compatir avec les familles victimes en apportant l’assistance du gouvernement provincial qui soutient les frais d’obsèques et de la prise en charge des malades.

La même source indique que le bilan de cet incident est passé de 10 à 14 morts et 63 blessés qui poursuivent les soins appropriés.

Tout en rassurant la population de Kasindi en particulier et du territoire de Beni en général sur le renforcement des dispositifs sécuritaires , les FARDC appelle la population à demeurer très vigilante face à cette nouvelle stratégie de l’ennemi et éviter les attroupements.

Antoine Bienvenu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *