Connect with us

SOCIETE

Les Émirats se félicitent du rapprochement régional avec l’UE

A L’instar des autres pays du Conseil de Coopération du Golfe, les Emirats Arabes Unis entretiennent une bonne relation avec l’Union Européenne.

Néanmoins ils souhaitent un plus grand engagement européen dans le Golfe : « Nous devons voir des actions ». Voilà ce qu’avait déclaré récemment Anwar Gargash, conseiller diplomatique du président émirati, qui se félicite du rapprochement régional des partenaires de l’UE, mais prévient que les relations « ne doivent pas être transactionnelles ».

Les Émirats arabes unis en veulent plus. L’État du Golfe, riche en réserves énergétiques, demande à ses partenaires européens d’adopter une nouvelle approche de l’action extérieure au niveau régional qui aille au-delà du commerce et des hydrocarbures. Il ne suffit pas à Abou Dhabi d’exporter du pétrole et du gaz comme il l’a fait jusqu’à présent ; il souhaite que les membres de l’UE renforcent leur engagement dans la région et étendent le champ de la coopération bilatérale à d’autres domaines, notamment la sécurité et la défense face aux menaces récurrentes du voisin iranien.

« Ce que nous entendons, en particulier de la part des Allemands et d’autres, à propos du réengagement avec le Golfe, m’encourage, mais je mets en garde contre le caractère transactionnel de cette démarche », a déclaré le diplomate Anwar Gargash, en référence au récent accord énergétique signé par le Qatar et l’Allemagne pour fournir jusqu’à 2 millions de tonnes de gaz par an à l’Allemagne au cours des 15 prochaines années.

La nouvelle rhétorique de Berlin et d’autres capitales européennes « est en partie intéressée : essayer de trouver de nouveaux fournisseurs de gaz ou de pétrole », a reconnu Gargash lors de son discours à la conférence politique mondiale d’Abu Dhabi. La clarté avec laquelle l’ancien ministre des Affaires du Conseil national fédéral émirati s’est exprimé l’a amené à envoyer un message clair à ses partenaires européens : « Nous avons besoin de voir des actions… elles doivent être à long terme et stratégiques ».

Wilfrid LAWILLA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *