Connect with us

POLITIQUE

Élections : la CENI clôture le dépôt et traitement des candidatures à la députation nationale 

Après une période de prolongation de 7 jours, allant du 16 au 23 juillet 2023, accordée aux candidats indépendants, des partis et regroupements politiques, les opérations de dépôt et traitement des candidatures pour l’élection des députés nationaux prennent fin ce dimanche 23 juillet 2023, à 16h30 (heures locales) dans les 168 Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC).

C’est dans ce cadre qu’une délégation de la CENI conduite par le Directeur de la Communication, Jean Baptiste ITIPO, séjourne dans la province du Kongo Central pour se rendre compte de l’évolution de ces opérations et surtout de prendre la température des réalités opérationnelles du terrain à quelques heures de la clôture.

A l’étape du BRTC de Kasangulu, la mission dépêchée sur le terrain par le Président de la CENI, Denis KADIMA KAZADI,
a été agréablement surprise par le travail accompli au niveau de l’antenne locale.

Et pour cause : 26 dossiers de candidature y ont été enregistrés samedi 21 juillet, soit au total 51 candidats dont 10 femmes et 41 hommes issus des partis et regroupements politiques ainsi que des indépendants.

Plusieurs autres dossiers de candidature sont en instance d’examen par le personnel de la CENI.

Au regard du nombre des candidats en instance d’attente, “le territoire de Kasangulu qui a 2 sièges à la députation nationale dépassera largement, sans doute, le nombre des candidats de 2018 qui s’élevait à 60”, a souligné le chef d’antenne Diary Lazare KIMPEDI.

Même son de cloche à Madimba : une très bonne évolution des statistiques des dépôts des candidatures par les partis et regroupements politiques. Au 21 juillet 2023, le monitoring de l’antenne basée à Kisantu renseigne que 61 dossiers de candidature y ont été enregistrés. Pour ce territoire qui compte 2 sièges à la députation nationale, 85 candidats sont déjà enregistrés. Ce BRTC dépassera également le nombre des candidatures de 2018 qui s’élevait à 71 dossiers.

“Ici, aucune candidature indépendante n’est encore signalée”, a affirmé Mme Aimée Nzola, chef d’antenne.

Sur place à Kisantu fonctionne le BRTC Kimvula qui a été délocalisé à cause de l’insécurité signalée dans ce territoire. Pour un siège à la députation nationale, au 21 juillet 2023, le BRTC Kimvula a déjà enregistré 29 dossiers de candidature dont 2 féminines contre 24 dossiers de candidature en 2018.
Plusieurs autres sont en instance d’examen, a rassuré le chef d’antenne Jules WANGANA.

A Mbanza Ngungu, samedi 21 juillet 2023, au total 11 partis politiques, 32 regroupements politiques et 2 candidats indépendants ont vu leurs dossiers de candidature enregistrés au BRTC, soit au total, 142 candidats dont 27 femmes et 115 hommes pour 4 sièges.

Plusieurs autres dossiers sont en cours de traitement dans ce BRTC. “Tout compte fait, le nombre de candidatures dépassera celui de 2018”, à en croire le chef d’antenne Pierre YUKU.

Quelques candidats et mandataires trouvés sur place ont félicité la CENI pour la qualité de service rendu aux BRTC.

Rédaction

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *