Connect with us

POLITIQUE

La RDC dénonce: un accord militaire Pologne-Rwanda pour endeuiller les Congolais

Le ministère des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo victime d’une agression injuste a dénoncé jeudi la signature d’un accord de soutien militaire entre la Pologne et le Rwanda pour endeuiller les Congolais.

D’après une note verbale consultée par l’ACP, cet accord prevoit d’armer et de renforcer les capacités logistiques de ce pays agresseur de la RDC, dénoncé pourtant par l’ensemble de la communauté internationale.

Dans cette note, le Ministère des Affaires Étrangères de la RDC proteste contre cette attitude bicéphale de la Pologne qui a soutenu la RDC au niveau de l’Assemblee Générale des Nations-Unies (ONU) pour condamner fermement le Rwanda du fait de son agression et de son soutien irréfutable aux terroristes M23 pour endeuiller les congolais dans leur pays.

« À l’évidence, cette attitude pousse à croire que la Pologne s’est alliée au Rwanda dans son agression contre la République démocratique du Congo dont les troupes commettent impunément des actes d’atrocités sur le territoire Congolais », lit -on dans cette Note verbale.

Face à ce comportement indélicat et délibéré du Gouvernement polonais, la RDC se réserve le doit d’en tirer toutes les conséquences.

Il y a quatre jours, les Etats-Unis ont encore appelé le Rwanda à retirer ses troupes de la RDC. Les experts onusiens ont documenté l’agression rwandaise avec des preuves irréfutables.

L’armée congolaise a, quand à elle, neutralisé des militaires rwandais dans les profondeurs de Sake où ils ont tenté de percer les lignes des forces loyalistes sans y parvenir.

Depuis près de trois décennies, le Rwanda et d’autres pays voisins ont créé et entretiennent des groupes armés dans l’est congolais pour poursuivre leur entreprise de prédation avec le soutien des multinationales maffieuses.

En réaction, les Congolais se mobilisent autour du président Félix Tshisekedi pour défendre leur terre. « Pas un centimètre ne sera laissé aux agresseurs », entend-on dans les rues de Goma (est), Kinshasa (ouest), Muanda (sud-ouest) et Lubumbashi (sud-est).

 

Rédaction

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *